Le Lions-Club Tours Rives du Cher a poursuivi son action au Burkina Faso avec son association Les Jardins de Béréba au mois de février. La mise en œuvre de trois jardins supplémentaires, ce qui porte à 10 les jardins d'école réalisés pour le plus grand bonheur des enfants « leur permet de bénéficier d'un complément alimentaire essentiel ».

Après la nourriture, l'eau : 18 pompes ont été réparées : « La dernière en date, dans le petit village de Koura, permettra à 250 enfants de consommer de l'eau potable. Jusqu'alors, ils allaient puiser l'eau dans un marigot avec pour conséquence 30 % régulièrement malades. » 


L'éclairage d'une classe à Maro, village de 350 enfants, « c'est la possibilité donnée aux professeurs d'école d'élargir leurs cours et d'alphabétiser les villageois après les travaux des champs. Cette expérience sera suivie afin d'en mesurer les résultats et de l'étendre ». 


La création d'un jardin maraîcher d'1 ha prend forme, 16 jeunes sans emploi encadrés par l'équipe locale, en assureront l'exploitation. Les récoltes seront vendues sur les marchés locaux. Le projet est financé par l'association avec mise en place d'un microcrédit. L'acquisition d'une moto pour faciliter le déplacement des trois responsables locaux à travers les villages permet de suivre les travaux, de conseiller, et de former. « L'association viendra également en aide à des orphelins, en collaboration avec les services sociaux du département : prise en charge par exemple des frais scolaires de 3 € par an et par enfant. Nous espérons contribuer à une meilleure scolarisation de ces enfants. La présence d'une large majorité de parents d'élèves et des directeurs d'école à la réunion de travail organisée lors de notre séjour, témoigne de l'intérêt porté au développement et surtout à la pérennité des actions engagées », ajoute Robert Grenier président de l'association.

Article paru dans la NR du 12/03/2016