L'association les Jardins de Béréba et le club Lions Tours Rive du Cher poursuivent leur action humanitaire au Burkina-Faso dans le département de Béréba (28 villages, 25 écoles du primaire).

Cette année, sept membres de l'association ont participé au séjour.

Douze jardins sont à ce jour créés, dont la production permet d'apporter un complément non négligeable, en légumes frais, aux enfants.

Parmi les autres actions, la réparation importante de deux pompes à eau, grâce au concours du conseil syndical intercommunal en eau potable des communes de Charentilly, Saint Antoine-du-Rochet, Saint-Roch et Semblançay. "Ainsi, les 19 pompes que nous entretenons fonctionnent et plus de 3.500 enfants peuvent consommer de l'eau potable", explique l'association.

L'éclairage d'une classe réalisée depuis un an permet aux élèves de bénéficier de cours du soir et, heureuse surprise, l'alphabétisation de 65 adultes. "La joie de ces personnes d'avoir accès à la lecture et à l'écriture était profondément touchante."

A l'actif de l'association, la création du " jardin des jeunes " d'un hectare. Deux objectifs principaux : créer une activité maraîchère pour seize jeunes gens sans occupation, encadré par nos responsables locaux, et vendre les récoltes à la population locale. Ce jardin est solidement clôturé, trois puits ont été creusés par les jeunes ; une motopompe et des tuyaux irriguent ce terrain.

"Nous avons créé un groupement de jardiniers Tonousse, chaque maraîcher est responsable de sa parcelle et commercialise sa production pour assurer ses revenus et ses charges. Ce jardin a donné une première récolte exceptionnelle (choux atteignant jusqu'à 3 kg, haricots, tomates, courgettes, poivrons, aromates, oignons, salade, etc...", complète l'association.

 

Plusieurs projets en cours

cinq forages, réalisation d'un autre jardin d'un hectare affecté aux femmes, aider les enfants orphelins et les plus pauvres qui ne peuvent pas être scolarisés et... tant et tant de chose à faire.

 

La Nouvelle République - Vendredi 24 mars 2017